Spectacle de la compagnie Rouge Cheyenne
Compagnie de théâtre Rouge Cheyenne

Nos spectacles Retour aux spectacles

Loup

Sous le ciel d’hiver, opaque et dense comme une immense boîte à lumière, je vous invite sur les traces de quelques êtres persistant miraculeusement dans cet environnement étrange et inhospitalier. Dans leurs empreintes, la vie s’estompe doucement sans disparaître toutefois, laissant le regard trouble et le corps pris de vertige.

Raconter les reliquats de ce qui demeure insaisissable, les formes dans lesquelles semble s’accomplir le passage mystérieux du visible au caché, du solide au gazeux, du tangible au mental.

Spectacle en création. Avec des contes et chansons soufflées par Henri Gougaud, Rosa Balistreri, Jacques Brel…

Au commencement était un cercle.

Dans ce cercle, deux femmes donnent vie à des histoires, de celles qui réchauffent la vie aux coeur des êtres. 

Nous vous invitons pour un voyage à la croisée des chemins, des histoires et des destins, des hommes et des loups.

“J’ouvre mes poings, les mains ouvertes

Je suis qui je suis, j’embrasse la vie

Je chante et je raconte, je conte et je chante…

Pour ne pas perdre le compte…”

Traduction de “Canto e Cuntu” – Rosa Balistreri

 

– Ces bêtes la doivent avoir quelque chose de particulier pour que les gens les haissent à ce point.

A votre avis qu’est ce que ça peut bien être?

– J’en sais rien. Peut être qu’elles nous ressemblent trop.

Nicholas Evans, Le Cercle des Loups

Frère Loup, nous rediras-tu les limites du territoire de l’homme ?

Avons- nous sucé le même lait de sauvagerie et d’amour ?

Toi, l’errant, le réfugié, dis-moi le pays de paix.

Pourquoi t’appelle-t-on le masque de l’homme ?

Pourquoi nous masquons nous ? Pour nous donner du courage ?

Pour échapper à nos tristes expériences et nos continuelles frayeurs ?

Pourquoi ton retour déchaîne-t-il tant de passions ?

Toi qui tues pour manger, as tu plus conscience de la mort que moi?

Les corps ont ils la mémoire de leur histoire ?

Un spectacle cousu avec les textes de la tradition orale, inteprétés par Nolwenn Le Tallec.

Musique et Chant: Simona Boni.