Spectacle de la compagnie Rouge Cheyenne
Compagnie de théâtre Rouge Cheyenne

Nos spectacles Retour aux spectacles

Loup

Il y a en nous un loup qui court, comme le sang dans nos veines.

Il n’est pas toujours le bienvenu… trop inquiétant, trop menaçant.

Alors nous le mettons en cage.

Pourtant son cri traverse les frontières, il voyage dans la chair des mots, dans le parfum des images.

Il appartient à un monde que nous ne connaissons plus, il parle une langue que nous avons oublié.

Le cri du loup déchire la fable de l’histoire officielle.

Je vais vous raconter une histoire qui s’est passé, il y a longtemps, il y a très longtemps, à une époque où les arbres, les animaux et les humains vivaient ensemble. C’était le temps des forêts.

À l’orée de la forêt, il y avait une maison, et dans cette maison vivait une petite fille avec sa mère.

De l’autre côté de la forêt, il y avait une autre maison où vivait la grand mère.

C’est ainsi que commence cette histoire. La petite fille et la mère allaient souvent ensemble rendre visite à la grand mère, mais pour y aller elles ne traversaient jamais la forêt. Elles empruntaient le petit chemin de pierres qui faisaient le tour.

Car en ces temps là, on racontait que la forêt était pleine de dangers, et surtout, dans la forêt il y avait le loup…

Un jour, il est arrivé quelque chose de très triste pour la petite fille, sa mère est tombé malade, et elle passait beaucoup de temps dans son lit, de plus en plus de temps. Et la petite fille voulait sortir de la maison, mais la mère voulait rester dans son lit. La mère ne comprenait pas que sa petite fille veuille sortir. Et sa petite fille ne comprenait pas que sa mère soit toujours dans son lit.

Un soir, la mort est venue, mais avant de partir, la mère a fait promettre à sa petite fille :

  • “Tu dois me promettre de ne jamais entrer dans la forêt. Jamais. “

La mère est partie.

La fille a promis.

La fille a grandi.

“Les petites filles sages vont au paradis?”

Le paradis c’est un peu trop grand pour une petite fille.

Par la fenêtre de la maison, elle entend l’appel de la forêt…

Loup

Il te faudra être un loup et loup jusqu’au bout.

Loup la noire tu surgis comme une foudre au milieu du ciel bleu

Tu es celle par qui la parole arrive, alors entre dans les ténèbres et tire nous hors du néant.

Promets le moi.

Forêts. Wajdi Mouawad