Les ateliers proposés par la compagnie Rouge Cheyenne
Compagnie de théâtre Rouge Cheyenne

Nos ateliers Retour aux ateliers

Cher corps : Danse-Théâtre-Handicap

Ateliers de danse et de théâtre accompagnant la création d’un spectacle avec les résidents et les soignants de la MAS de Saint Côme d’Olt en Aveyron:

Cindy, Céline, Nicolas, Manon, Ludovic, Yvette, Caroline, Vanessa, Florent, Maximilien, Emilien, Simone, Salima, Audrey, Carole.

Chants, danses et chorégraphies: Simona Boni

Textes et mise en scène : Nolwenn Le Tallec

Partenaires: Aveyron Culture, la CAF de l’Aveyron, la Fondation ORANGE, l’association ADAPEI 12-82, l’association Les Kiwanis », la Communauté de communes Comtal Lot Truyère, la DRAC Occitanie.

Nous partons en voyage, avec comme seuls bagages nos corps abîmés, qui portent les traces de nos vies

nos coeurs ouverts au nouveau, à l’envie, au désir, à l’amour.  

Nous partons en voyage vers les étoiles.

Bercés par la lumière du petit prince, sa relation avec sa rose, sa rencontre avec le renard.

Nous partons en voyage vers les autres, et peut être surtout vers nous même.

Nos corps sont fragiles, ils sont notre richesse et nos faiblesses.

Nous sommes dans la catégorie des “handicapés”. “Polyhandicapés” même.

C’est vrai que nous sommes différents, souffrants, et inadapté au monde dominant. C’est vrai que nous n’entrons pas dans la case de la réussite. C’est vrai que nous sommes agités, imprévisibles, tourmentés.

Vivants, parmi vous, comme vous, frères et soeurs en humanité.

Ensemble nous allons créer un spectacle. Ensemble nous apprenons chaque jour à nous apprivoiser.

Texte issu du spectacle

Depuis que je suis petite fille, lorsque je parle avec sincérité de choses importantes, les gens autour de moi s’en vont, gênés. Ils partent en me disant :

« Oh, toi tu es une hypersensible. Bon, il faut que je m’en aille »

Et ils partent sans jamais m’écouter.

Je crois que j’ai enfin compris ce qu’ils veulent me dire quand ils partent ainsi :

« Cette relation avec toi touche une partie de moi que je ne veux pas toucher. 

Et je ne veux pas être près de toi, car tu me rappelles ce que je ne veux pas toucher. »

Il arrive que le coeur soit blessé. 

Il arrive que le coeur soit brisé.

Va vers la part brisée de ton coeur. Si tu ne la connais pas, cherche la.

Pour la chercher, sois sincère. 

Crois en la sincérité de tes intentions, en laissant place à la vie. 

Car tu ne peux pas vraiment faire autrement. Tu n’as pas le choix.

Même si tu préfères fuir, laisse toi embarquer par cette déchirure,

comme une bouteille à la mer,

comme une sentence intime qui t’attend depuis toujours.

« Laisse toi embarquer

Laisse toi déchirer, coeur.

Le coeur déchiré, c’est la possibilité d’un accueil véritable.

L’humilité tend l’oreille et écoute au-delà des barricades.

Les portes s’ouvrent.

Tu sens tes mains sur tes hanches, 

Ta bouche qui s’ouvre comme une matrice donnant vie à ta voix pour la première fois.

Tu chantes, tu danses dans la joie d’Être, Simplement, Toi.

Tu entres dans la poésie. »

Jack Hirshmann

Il existe un remède pour les coeurs blessés, pour les coeurs brisés.

Un remède pour redonner du corps au coeur.

Ce remède s’appelle la tendresse.

Photos issues du film qui témoigne des ateliers de création du spectacle “Cher corps, comment t’apprivoiser” à la MAS de Saint Côme d’Olt en Octobre 2021. Photos © Pascal Galopin

https://vimeo.com/659123169 (si vous souhaiter voir le film et pour le code d’accès, vous pouvez me contacter au 06 87 04 27 16)